Un patrimoine documentaire vivant

Reconnu de longue date, le patrimoine de Bessans a suscité la rédaction de nombreux ouvrages. Les principaux auteurs ayant écrit sur Bessans sont l’ethnologue Eugénie Goldstern, qui a étudié le village en 1913 et en a tiré une thèse remarquable, Madeleine Triandafil, Suzanne Bourgeois, Francis Tracq auteur d’une monographie sur Bessans, Bernard Poche, Annie Chazal. Plus largement, la Haute Maurienne a été et resté l’objet d’études et de publications consultables sur demande à la bibliothèque de Bessans Jadis et Aujourd’hui

Le roman d’Henry Bordeaux, La Maison Morte, a pour cadre Bessans.

La toponymie (orale et écrite) permet une appropriation très fine du territoire géographique (voir livre d’Annie Chazal)

Une documentation audio-visuelle conséquente (enregistrements, films, photos) a été collectée notamment par Bessans Jadis et Aujourd’hui qui en présente certains aspects sur son site.

L’étude de la généalogie permet aussi une approche transversale intéressante de l’histoire et de l’évolution du village.

L'utilisation du patois est aujourd'hui sur le déclin. Pour conserver une trace écrite de cette richesse, un dictionnaire du patois bessanais est en cours de réalisation avec la participation active des patoisants intéressés.

Les expositions régulièrement organisées tant par l’association Notre héritage, costumes et Noëls bessanais que par Bessans Jadis et Aujourd’hui constituent une mise en perspective du patrimoine. Il s'agit de partager cette culture sans lui faire perdre son âme, en sachant lui réinsuffler sens et nouveauté.

Sans oublier les autres associations et confréries qui oeuvrent également pour la préservation et la valorisation du patrimoine comme Laval.

  • logo cchmv
  • logo cgeneral
  • logo ralpes
  • logo spm
  • logo aps
  • logo assemblee
  • logo senat
  • logo europe