Patrimoine

Le patrimoine bessanais, une richesse géoculturelle

Quand on vient à parler du patrimoine d’une commune, l’on évoque mentalement et en fonction de ses goûts dominants, une partie limitée de ce patrimoine, souvent d’ailleurs à l’art et l’architecture.

Nous tentons donc ici d’évoquer tout ce qui peut constituer le patrimoine bessanais, c’est-à-dire celui d’une vaste commune (128 km2) en territoire de montagne à une altitude limite pour l’implantation de la vie humaine et donc préservée assez longtemps dans un mode de vie traditionnel.

Le dictionnaire du Petit Robert définit ainsi le mot patrimoine : « ce qui est considéré comme un bien propre, comme une propriété transmise par les ancêtres ».

Même si le patrimoine naturel n’a pas été créé par nos ancêtres, il a été en partie modelé par eux, notamment par l’agriculture et il représente aujourd’hui une valeur parfois fragile et susceptible d’influer directement sur l’activité touristique, essentielle à l’économie du village.

Le territoire de Bessans s’inclut dans celui de la Haute Maurienne, soit la vallée de l’Arc en amont de Modane jusqu’à la frontière italienne au col du Carro et aux sources de l’Arc ; il faut y adjoindre les vallées adjacentes du Ribon, d’Avérole et de la Lombarde. À noter que le col de la Madeleine, entre Lanslevillard et Bessans, marque dans la vallée une transition significative quant à l’altitude, au climat et à l’enneigement.

L’association Bessans Jadis et Aujourd’hui (lien vers le site) s’attache depuis plus de trente ans à la mise en valeur du patrimoine sous toutes ses formes.

Vous découvrirez ici :

  • logo cchmv
  • logo cgeneral
  • logo ralpes
  • logo spm
  • logo aps
  • logo assemblee
  • logo senat
  • logo europe