Séances du conseil

 

fontaine small

Accéder

Partenariat

 

Logo composite Bessans FFLDA

Infos touristiques

Pour davantage d'informations sur Bessans et la Haute-Maurienne :

 
Bessans HMV
Site de la Haute-Maurienne Vanoise

Passage à la TNT haute définition (HD)

Dans la nuit du 4 au 5 avril 2016, la norme de diffusion de la TNT va évoluer vers la haute définition (HD) sur l'ensemble du territoire français.

Les adaptations nécessaires sur le relais collectif du Clot seront réalisées prochainement par une entreprise ; le financement sera pris en charge par la CCHMV.

Cependant, afin de recevoir la TNT HD, vous devez réalisez les actions suivantes :

• Vérifiez que votre équipement est compatible HD.

• Si votre équipement n'est pas compatible HD, vous devez procéder à l'achat d'un adaptateur compatible TNT HD. Il n'est pas nécessaire de changer de téléviseur.

• Le 5 avril, un réglage de votre téléviseur sera nécessaire pour retrouver l’ensemble de vos chaînes, avec une qualité HD. Vous devrez lancer une recherche et mémorisation des chaînées le matin du 5 avril, à partir de la télécommande de votre téléviseur ou de votre adaptateur.

L’Etat a prévu des aides financières et d’assistance pour seconder les téléspectateurs les plus en difficulté. Deux types d’aides sont prévus :

• Une aide financière de 25 euros pour les téléspectateurs dégrevés de la contribution à l’audiovisuel public (ex-redevance) et recevant la télévision uniquement par l’antenne râteau. Pour en bénéficier, un justificatif d’achat doit être présenté.

• Une intervention gratuite à domicile d’un agent de La Poste pour la mise en service de l’équipement
TNT HD, réservée aux foyers recevant exclusivement la télé par l’antenne râteau, et dont tous les membres ont plus de 70 ans ou ont un handicap supérieur à 80 %. Cette aide est disponible en appelant au 0970 818 818 (appel non surtaxé).

Retrouvez toutes les informations du passage à la TNT HD, les tests d’autodiagnostic et d’éligibilité aux aides, les tutoriels d’explication, sur le site www.recevoirlatnt.fr.

Le Centre d’appel, ouvert du lundi au vendredi de 8h à 19h, complète le dispositif : 0970 818 818 (appel non surtaxé).

Démission de Bernard Méliet - Courrier de Monsieur le Maire

La plupart d'entre vous ont été informés de la démission de Monsieur Bernard Méliet. Sa décision concerne l'ensemble de ses fonctions électives.

Dans un courrier de démission qui m'a été adressé le 6 février 2016, Bernard Méliet annonçait cesser ses fonctions à compter du 10 février 2016. Toutefois, la démission d'un adjoint n'est effective qu'après validation officielle par la Préfecture. Cette dernière a notifié son acceptation en date du 15 février 2016.

De par sa propre volonté, Bernard Méliet n'exerce donc plus aucune fonction au nom de la Commune de Bessans, y compris à l'échelle intercommunale.

Il avance dans son courrier et ses mails divers points pour soutenir sa décision. Aussi, il me paraît nécessaire de vous apporter un éclairage et des réponses claires, avec sérénité.

Contrairement, aux affirmations de Bernard Méliet, l'équipe municipale s'engage fermement afin de choisir les meilleurs positionnements possibles pour Bessans. Seulement, avant de lancer des projets d'envergure pour notre village et le "plateau du haut", encore faut-il recueillir différentes données afin d'agir avec réalisme et cohérence.

Une nouvelle organisation territoriale est prévue par la loi NOTRe au 1er janvier 2017. Cela nous a amenés à considérer les incidences pour Bessans, notamment concernant la compétence "tourisme", transférée depuis six ans à l'intercommunalité.
Le Ministère annonce que cette loi doit encore évoluer, mais nous n'avons à ce jour aucune confirmation du législateur. Les décrets d'application ne sont pas parus non plus.

En tenant compte de ce flou relatif, notre volonté est claire :

  • en continuité avec les municipalités précédentes, nous poursuivons une attitude favorable à un groupement touristique intercommunal (aujourd'hui la "Haute-Maurienne Vanoise", demain sans doute une entité plus grande) afin d'assurer certaines compétences générales sur le territoire (administration générale, grands événements...).
  • nous sommes également favorables à ce que certains volets (accueil, animation locale...) soient gérés au plus près du terrain, à l'échelle des marques, au nombre de trois aujourd'hui sur le territoire : Bessans, Bonneval-sur-Arc et Val Cenis.
  • nous entendons faire valoir ce point de vue, défendre nos atouts et nos spécificités, au sein de la nouvelle structure intercommunale qui verra prochainement le jour, comme le prévoit la loi. Cela doit se faire de manière concertée avec les différents acteurs de la nouvelle intercommunalité.

Chacun comprend facilement que la solidarité haut-mauriennaise doit prévaloir afin que nous soyons entendus.

Par conséquent, nous ne comprenons pas et nous n'adhérons pas à la méthode proposée par Bernard Méliet à savoir : une sortie unilatérale de l'Office de Tourisme de Haute-Maurienne Vanoise (OTHMV) et la création d'une structure touristique communale (dont le financement, la mise en place, l'organisation et la gestion nous paraissent à ce jour bien aléatoires).

En plus d'être légalement impossible, cette option marquerait un retour en arrière absolument négatif pour Bessans. Comment prétendre objectivement se vendre seul dans le contexte concurrentiel actuel ? Comment accueillir seul des événements de grande ampleur ? Comment financer par nos seuls modestes moyens notre ambition touristique ?

A l'heure où les élus de Bessans se prononcent unanimement pour la création d'une intercommunalité à l'échelle de la Maurienne, il n'apparaît pas recevable de défendre au niveau touristique le retour à une autonomie de toute petite échelle. Et cela, en dépit de certains arguments qui ne résistent pas à une fine analyse.

Par ailleurs, vous avez été informés que des groupes de travail ont été lancés en 2015 avec la commune de Bonneval-sur-Arc pour étudier des projets touristiques communs. Cela est une bonne chose et peut déboucher sur des avancées positives.
Seulement, il nous paraît objectif de garder à l'esprit les énormes volumes financiers liés à d'éventuels projets. Il convient de veiller à une réelle faisabilité économique dont le moindre contour n'est nullement dessiné à ce jour.

En tout état de cause, les projets étudiés avec Bonneval-sur-Arc se situent en marge de l'engagement de Bessans au niveau intercommunal et ne l'affectent en rien.

Chacune et chacun mesure mieux, je le souhaite, les tenants et aboutissants entre l'argumentation de Bernard Méliet et les réalités.

Ainsi, Bernard Méliet ayant renoncé au fil des semaines à une attitude apaisée et constructive, une cassure s'est créée entre lui et diverses personnes de Bessans et du territoire (notamment au sein de la Communauté de Communes et de l'OTHMV). De la sorte, son discours, devenait plus du tout audible et entrainait de graves situations de blocages.

Par exemple, un vote récent au sein de la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV) visant à élire quatre représentants au Comité de pilotage pour la fusion des intercommunalités, a confirmé cet état de fait. Bernard Méliet, candidat, n'a recueilli aucun suffrage. J'ai pour ma part été élu et représenterai donc à la fois Bessans et le "plateau du haut" dans le futur comité de pilotage.

Prochainement, nous procèderons au sein du Conseil municipal à tous les redéploiements nécessaires afin de répartir les charges et missions qui incombaient à Bernard Méliet.

Enfin, les services de la Sous-préfecture ont confirmé que cette démission n'entraîne pas une élection pour son remplacement (circulaire du Ministère de l'Intérieur du 13 mars 2014).

Sachez en tout cas que l'action municipale se poursuivra avec détermination. Mon engagement, ainsi que celui de l'ensemble de l'équipe municipale, reste total pour que Bessans progresse. Nous conservons encore et toujours un esprit constructif de cohésion et de concertation.

Dégradation de véhicules

De nombreux véhicules ont été dégradés à Bessans ces dernières semaines. Plusieurs plaintes ont été déposées auprès de la gendarmerie de Lanslebourg-Mont-Cenis par des habitants de Bessans et des vacanciers.

Dans une majorité de cas, ce sont des pneus qui ont été crevés. Les garagistes locaux ont confirmé qu'il s'agit bien d'actes de vandalisme.

Là aussi, c'est l'image de notre village qui est ternie, le risque étant que des vacanciers décident à l'avenir de choisir une autre destination.

Des contacts ont été pris avec la gendarmerie de Lanslebourg-Mont-Cenis afin d'appeler à leur plus grande vigilance. Il est évident que nous ne ferons preuve d'aucune tolérance avec le ou les auteurs lorsqu'ils seront identifiés.

Chiens en divagation

Depuis quelques semaines, nous avons constaté une recrudescence du nombre de chiens régulièrement laissés en divagation dans le village.

Au cours des quinze derniers jours, sept retours de clients nous sont parvenus par écrit (en plus des nombreuses sollicitations d'habitants de Bessans), pour se plaindre :

  • de chiens menaçants envers des enfants,
  • d'attaques contre des chiens tenus en laisse,
  • des nombreuses déjections canines générées.

Les chiens en divagation, en plus de constituer une éventuelle menace pour les personnes, donnent une image négative de notre village, notamment lors des périodes touristiques.

Aussi, nous tenons à vous rappeler "qu'il est interdit de laisser divaguer les animaux domestiques et les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité. Est considéré comme en état de divagation, tout chien qui, en dehors d'une action de chasse ou de la garde d'un troupeau, n'est plus sous la surveillance effective de son maître, ou qui se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout instrument sonore permettant son rappel, ou qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d'une distance dépassant cent mètres. Tout chien abandonné, livré à son seul instinct, est également en état de divagation".

Un nouvel arrêté municipal a été pris le 20 février 2016 à ce sujet. En cas de non-respect de cet arrêté, conformément à la législation, toutes les mesures seront prises pour remédier à la situation, y compris l'évacuation vers la fourrière des chiens constatés en divagation.

Lekkarod 2016 à Bessans et Bonneval-sur-Arc

Après le succès de La Grande Odyssée Savoie-Mont-Blanc en Haute-Maurienne Vanoise, le traîneau à chiens reste à l'honneur à Bessans et Bonneval-sur-Arc.
Du 23 au 25 janvier 2016, les mushers de la Lekkarod parcourront les territoires des deux communes.

Ce temps fort constitue une belle aventure humaine, avec une dimension sportive bien sûr, mais aussi caritative.

Lekkarod est une course de la Fédération Française des Sports de Traîneaux (FFST).

Télécharger le programme (lien vers doc jpg ci-joint)

  • logo cchmv
  • logo cgeneral
  • logo ralpes
  • logo spm
  • logo aps
  • logo assemblee
  • logo senat
  • logo europe